en fr de

AdaCore Annonce les gagnants du Second Concours annuel de programmation “Make with Ada”

Les projets démontrent la facilité de l’utilisation des langages Ada et SPARK pour le développement de logiciels fiables, sûrs et sécurisés 

NEW YORK, PARIS, SANTA CLARA, le 24 Octobre 2017 – Conférence ARM TechCon – AdaCore annonce les gagnants de son second concours de programmation annuel Make with Ada pour projets embarqués. Make with Ada a pour but de montrer de quelle manière les technologies des langages Ada et SPARK peuvent améliorer de façon significative la qualité du code pour des systèmes embarqués modernes sans besoin d’un apprentissage poussé pour les développeurs peu familiarisés avec ces langages. Les prix sont décernés aux projets répondant le mieux aux critères globaux de fiabilité, d’ouverture, d’approche collaborative et d’inventivité.

Cette année, le premier prix de 5.000 € / 5.500 $ a été décerné à Jonas Attertun de Suède pour son projet Ada Motorcontrol. Celui-ci implique la conception d’une plateforme logicielle pour le développement d’une commande de moteur à courant continu sans balai (BLDC/PMSM). Pour cela, il a utilisé une carte open source personnalisée équipée d’un microprocesseur STM32F446, d’un algorithme de commande vectorielle et d’une fonction d’enregistrement pour simplifier le développement et permettre aux utilisateurs de visualiser le déroulement des opérations. 

Le deuxième prix de 2.000 € / 2.200 $ a été décerné à German Rivera de Californie, USA, qui avait déjà remporté le second prix l’année dernière. Cette année, son projet a consisté en une montre intelligente ou Smartwatch. Il a développé le logiciel embarqué d’une montre « Couteau Suisse » en Ada 2012 grâce à une plateforme de développement portable incluant deux microcontrôleurs NXP Kinetis.

Le troisième prix de 1.000 € / 1.100 $ a été attribué à Manuel Iglesias Abbatemarco, d’Equateur, pour son projet Ada IoT Stack. Ce projet a ajouté plusieurs composants à la bibliothèque Ada Drivers Library pour supporter une plateforme IoT basée sur une implémentation existante de lwIP (« lightweight IP ») pour la famille de dispositifs embarqués Ethernet STM32.

« J’ai énormément apprécié le défi présenté par ce concours, qui m’a permis de montrer qu’Ada peut être utilisé avec succès pour des projets bare-metal nécessitant une exécution rapide, » a commenté le lauréat du premier prix Jonas Attertun. « Les nombreuses fonctionnalités d’Ada ont rendu mon projet beaucoup plus facile à comprendre par rapport à d’autres réalisations en C. Et la combinaison d’une lisibilité du design accrue alliée à la rigueur d’Ada ont rendu le logiciel résultant plus sûr et vont permettre de promouvoir le développement et la réutilisation collaboratifs. » 

« J’ai réellement apprécié l’opportunité de pouvoir faire partie des juges du concours Make with Ada, » a affirmé Rich Nass, Vice-président Exécutif d’OpenSystems Media. « Le choix a été très difficile dans la mesure où tous les projets étaient bien pensés et chacun servait un excellent objectif. J’ai basé ma sélection finale sur les projets ayant un réel potentiel de devenir de vrais produits sur le long terme ou qui pourraient servir de tremplin pour des projets/produits connexes. Félicitations pour ce travail bien accompli. » 

« J’ai été très impressionné par la qualité des projets présentés cette année, » a commenté Fabien Chouteau, ingénieur logiciel chez AdaCore. « Malgré le délai serré, les candidatures comptaient de nombreux projets innovants et bien conçus, assortis d’une documentation exhaustive autant que compréhensible. Et, point important, le concours a attiré des participants avec pas ou peu d’expérience préalable des langages Ada ou SPARK, démontrant ainsi que nos efforts pour étendre nos technologies à une plus ample communauté de développeurs de systèmes embarqués ont porté leurs fruits. » 

Le concours Make with Ada s’est tenu du 15 mai au 15 septembre 2017 et a attiré 35 projets. Chaque participant avait pour mission de concevoir et de réaliser un projet de logiciel embarqué en utilisant Ada et/ou SPARK comme langage principal. Les participants devaient démontrer que leur système répondait aux exigences de ces langages et que leur développement faisait appel à de bonnes pratiques d’ingénierie logicielle. 

Les experts en systèmes embarqués Jack Ganssle (Consultant principal chez The Ganssle Group), Bill Wong (Éditeur Technique chez Penton Media), Rich Nass (Vice-président Exécutif, Directeur de marque, Franchises embarquées et IoT chez OpenSystems Media), Stéphane Carrez (Ingénieur Logiciel, Bouygues Telecom), et Cyrille Comar (Président d’AdaCore) ont constitué le panel de juges de ce concours.

En parrainant le concours, l’un des objectifs d’AdaCore était d’attirer des projets proposés par des développeurs de systèmes embarqués sans expérience préalable du langage Ada de façon à montrer que les programmeurs pouvaient s’acclimater rapidement et de façon productive. Comme l’a noté le gagnant du troisième prix Manuel Iglesias Abbatemarco dans sa fiche de projet, cet objectif a été atteint : « Ce projet a constitué pour moi un excellent défi puisqu’il a fallu que j’apprenne le langage Ada aussi vite que possible…ce que j’ai beaucoup apprécié ! »

Le concours Make with Ada s’intègre dans une initiative globale d’AdaCore visant à favoriser l’utilisation d’Ada et SPARK pour le développement de systèmes embarqués, et plus généralement pour le développement de « logiciels qui comptent ». Cette initiative propose également une formation en ligne gratuite accessible sur AdaCore U (u.adacore.com) en complément de diverses ressources à l’attention des développeurs de logiciels libres ainsi que des étudiants et amateurs, disponibles dans le dépôt GitHub (github.com/adacore) et sur le site libre (libre.adacore.com).

De plus amples informations concernant le prochain concours Make with Ada seront disponibles à compter du second trimestre 2018 à l’adresse http://www.makewithada.org/.

A propos d’Ada et SPARK
Ada est un langage de programmation moderne et normalisé sur le plan international, utilisé avec succès dans le développement de systèmes embarqués de haute fiabilité. Son typage fort et ses propriétés de vérification lors de la compilation permettent une détection rapide des erreurs, au moment où leur correction est la plus facile et la moins onéreuse. La version la plus récente de la norme Ada, Ada 2012, supporte une programmation basée sur les contrats (pré- et post-conditions pour les sous-programmes), qui considère les propriétés de base du logiciel comme étant des assertions vérifiables dans le code source. Dans les systèmes critiques pour lesquels les tests seuls peuvent ne pas fournir de garantie suffisante, le sous-ensemble SPARK d’Ada garantit, en se basant sur les mathématiques, que les propriétés pertinentes du programme sont respectées (par exemple l’absence d’erreurs d’exécution telles que le débordement de la mémoire tampon). SPARK peut être introduit graduellement dans un projet, et les contrats peuvent être vérifiés de manière statique (à l’aide du prouver de SPARK) ou dynamique (par des vérifications à l’exécution).

A propos d’AdaCore
Fondée en 1994, AdaCore conçoit et fournit des outils de développement et de vérification de logiciels destinés à des applications pour lesquelles la sûreté, la sécurité et la fiabilité sont des éléments critiques. Quatre produits phares composent l’offre de la société :

  • GNAT Pro, l’environnement de développement pour Ada, une boîte à outils complète pour concevoir, mettre en œuvre et gérer des applications requérant un niveau élevé de fiabilité et de maintenabilité,
  • L’outil d’analyses statistiques avancées CodePeer, un réviseur et validateur automatique de code Ada capable de détecter et d’éliminer les erreurs aussi bien au cours du développement que rétrospectivement sur des logiciels existants,
  • L’environnement de développement SPARK Pro, un ensemble d’outils basés sur des méthodes formelles et orientés systèmes à niveau d’assurance élevé, et
  • L’outil de développement basé sur les modèles QGen, un générateur et vérificateur de code qualifiable et personnalisable pour les modèles Simulink® and Stateflow® destiné aux systèmes de contrôle critiques.

L'utilisation des produits AdaCore connaît une croissance continue dans des applications critiques telles que les systèmes spatiaux, l’avionique commerciale, les systèmes militaires, le contrôle aérien, les systèmes ferroviaires, les appareils médicaux ou les services financiers. AdaCore jouit d’une base fournie de clients internationaux en croissance constante ; visitez le site www.adacore.com/customers/ pour de plus amples informations.

Les produits AdaCore sont libres et accompagnés d’un support expert en ligne fourni par les développeurs eux-mêmes. La société possède un siège nord-américain basé à New York et un siège européen basé à Paris. www.adacore.com  

Contacts Presse
press-info@adacore.com
http://www.adacore.com
http://twitter.com/AdaCoreCompany

Europe :
Emma Adby
Responsable des Opérations Marketing AdaCore
+33 1 49 70 87 82

États Unis :
Jessie Glockner
Représentante des Relations Publiques AdaCore
+1-646-532-2723

Last Updated: 10/24/2017
Posted on: 10/24/2017